Collège du management de la technologie CDM, Section de management de la technologie et entrepreneuriat, Institut de logistique, économie et management de technologie ILEMT (Chaire de logistique, économie et management LEM)

Pôles de développement économique et logistique d'entreprise

Sevestre, Aymeric ; Jaccard, Pierre-André (Dir.)

Thèse sciences Ecole polytechnique fédérale de Lausanne EPFL : 2007 ; no 3830.

Ajouter à la liste personnelle
    Summary
    Economic development policies such as the Enterprise Zone have been pursued with different designs by state and local governments in many countries. These programs can be defined by a double objective: to promote and control economic growth. This thesis investigates the compatibility of these public policies with the location strategies of the private companies based on their logistical needs. The first step of this research gives a global view on the key elements of the design of the public policies and private strategies. This analysis is based on the study of the relevant experiences of both governments and companies. This analysis shows that on the one hand, the public sphere develops policies with multiple objectives without having a constant strategy and a representative view of the real needs of the companies. On the other hand, the private sphere attempts to adapt itself to the continuously changing conditions and to apply its own (sometimes sub-optimal) strategy. Moreover, the mixed results of the investigated policies show this mismatch. However, the analysis also confirms that in certain cases, the economic development policies and the location strategy of the firms are not completely incompatible. Consequently, the public authorities involved in the implementation of these policies have difficulties to understand, to anticipate, and to integrate the behaviors of the logistical companies in their local development plans. In order to deal with this issue, this thesis develops a conceptual framework that describes the compatibility of the characteristics of a private company and an area managed by the public authorities. In this way, the framework allows the local authority to assess the area from a company's logistical viewpoint. It synthesizes the complex location decision process of the company by integrating the diversity of the decision criteria. This conceptual framework gives the possibility to the public authorities to segment their supply according to the companies' location potential. Finally, a decision support tool is provided to demonstrate the applicability of the conceptual framework. This tool is applied to some practical examples.
    Résumé
    Les pôles de développement économique (PDE) sont des politiques mises en place par les pouvoirs publics dans différents pays avec des objectifs variables et une grande diversité de moyens. D'une manière générale, ils visent un double objectif de stimulation de l'activité économique locale ou régionale et d'encadrement de l'implantation des entreprises privées à travers des mesures d'aménagement du territoire. Considérant les résultats relativement modestes que ces actions ont engendrés, ce travail vise à vérifier le niveau de compatibilité de ces politiques publiques avec les stratégies de localisation des entreprises, vues sous l'angle de leur organisation logistique. La première étape de cette démarche porte sur une clarification des enjeux et des forces qui sous-tendent la formulation des stratégies publiques et privées. Cette analyse de l'état de fait est basée sur l'observation des pratiques actuellement mises en oeuvre. Le diagnostic issu de cette analyse fait le constat que, d'une part, la sphère publique développe des politiques à objectifs multiples sans toujours disposer d'une stratégie constante et d'une vision représentative des besoins réels des acteurs visés. D'autre part, la sphère industrielle et commerciale, dans toute sa diversité, tente de s'adapter à des conditions en perpétuelle évolution et déploie sa propre stratégie, pas toujours optimale. Les résultats mitigés des politiques étudiées illustrent d'ailleurs bien ce décalage. Certains succès montrent pourtant que ces deux visions ne sont pas incompatibles mais seulement parfois mal ajustées. De ce constat émerge la difficulté pour les autorités de comprendre, d'anticiper et d'intégrer le comportement des entreprises logistiques dans la conception de leurs plans de développement. Afin de dépasser cet obstacle, un cadre conceptuel est élaboré. Il permet de faire le lien entre la demande des entreprises, définie en fonction de leurs caractéristiques, avec les propriétés spécifiques d'un site d'implantation. Ce cadre conceptuel permet ainsi aux pouvoirs publics d'appréhender la gestion du territoire avec le regard du responsable logistique d'une entreprise. Ce cadre donne ainsi la possibilité aux pouvoirs publics de segmenter leur offre en fonction des entreprises présentant le potentiel d'implantation le plus important. Au terme de cette étude, dans l'optique de valoriser le travail de recherche effectué et de démontrer la pertinence du modèle conceptuel proposé, un outil d'aide à la décision est conçu et appliqué sur quelques exemples contrastés.