Soins infirmiers

"Etudiantes en soins infirmiers; bilan des motivations après 4 ans de formation"

Henny, Lise ; Anchisi, Annick (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Santé Valais, 2008.

Dans ce travail de fin d’étude, je traite du thème des motivations chez les étudiantes en soins infirmiers. J’ai eu envie de réaliser ce travail, car j’ai observé une baisse de motivation chez mes collègues de volée. Cette baisse de motivation je l’ai également ressentie, mais je ne pouvais pas l’expliquer, c’est pourquoi j’ai voulu en faire l’objet de ma recherche. Pour... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Dans ce travail de fin d’étude, je traite du thème des motivations chez les étudiantes en soins infirmiers. J’ai eu envie de réaliser ce travail, car j’ai observé une baisse de motivation chez mes collègues de volée. Cette baisse de motivation je l’ai également ressentie, mais je ne pouvais pas l’expliquer, c’est pourquoi j’ai voulu en faire l’objet de ma recherche. Pour ce mémoire de fin d’étude, j’ai choisi de faire une collecte de données à l’aide d’entretiens semi-dirigés, afin de procéder à une analyse thématique. J’ai tout d’abord recueilli un certain nombre d’informations dans des ouvrages de la littérature infirmière, afin de pouvoir m’appuyer sur des concepts pertinents lors de la phase d’analyse de cette recherche. La population concernée par cette étude est la volée HES 04, composée d’étudiantes en soins infirmiers, d’un site de la Haute Ecole Spécialisée santé-social. Les huit étudiantes interrogées font partie de cette volée, et sont toutes sur le point de terminer leur formation d’infirmière. Elles étaient en quatrième année de formation, lors des entretiens. En ce qui concerne les résultats de ma recherche en soins infirmiers, je vous en présente ici un bref aperçu. Tout d’abord, j’ai pu constater, au terme de ma recherche, que les motivations des étudiantes interrogées n’avaient pas réellement changé, elles ont évolué et se sont affirmées, suite à la confrontation avec la pratique, ainsi que par l’identification à un modèle professionnel. De plus, j’ai pu remarquer que, certains professionnels rencontrés, ainsi que l’organisation globale de la formation, sont des éléments entrainant une légère baisse de motivation chez la plupart des étudiantes interrogées.